Les Français ont commencé leur propre présence au Cambodge à la fin du 19ème siècle après que les marchands et explorateurs français se soient déplacés du pays du Vietnam et du Cambodge. En 1863, ce pays était un protectorat de la campagne française, pour laquelle il fut incorporé à l’Indochine en 1887. En effet, les Français n’ont pas exercé le maximum d’influence dans la campagne cambodgienne, comme ils le faisaient déjà au Vietnam ou pour le Khmer qui enseignait et parlait au Cambodge, la langue française allait se limiter à la classe politique et aux riches vers les années 1890. Dans les années 1910, ces masses allaient commencer à apprendre le français partout dans le monde. pays.

Avec la croissance de ces mouvements révolutionnaires au Vietnam, la population française ne veut pas promouvoir l’éducation dans ce pays, donc les taux d’alphabétisation restent trop faibles. La croissance des francophones a augmenté jusqu’à l’arrivée des Japonais dans la Seconde Guerre mondiale. Sous le règne des Japonais, le khmer est une langue parlée par le gouvernement, avec Frances, et est enseignée à l’école. après cela, le français est redevenu la langue officielle. APRÈS l’indépendance du Cambodge en 1953, le français est enseigné et utilisé dans le gouvernement.