Nous sommes confrontés à la variété du français qui est parlée en Suisse romande, plus précisément en Romandie. C’est l’une des quatre langues officielles de ce pays, avec l’italien, le roman et l’allemand.

Le français parlé en Suisse est équivalent à celui parlé en Belgique et en France en raison de la politique de construction des écoles après la Révolution française. Les différences sont cataloguées comme dialectiques mineures, surtout lexicales et qui proviennent de l’influence du substrat local des langues. Cela contrastera avec les différences qui existent avec une autre langue importante comme l’allemand parlé en Alémanie et celui parlé en Suisse.

Il est caractérisé par différents concepts qui ont été adoptés par les Arpitans, auparavant parlés dans les communautés romandaises, mais actuellement parlés par quelques-uns seulement. Les expressions sont empruntées au suisse et à l’allemand. Le français de Francia est enseigné dans les écoles et est celui utilisé dans le gouvernement, ces médias et ces entreprises, ils n’existeront en aucune manière qui soit vernaculaire dans l’uniforme parmi les cantons qui sont en Suisse.